Gabriel Di Bella, un sommelier originaire de Vichy dans un étoilé de Londres

Le 09/02/2017
Un Vichyssois passé par le lycée Valery-Larbaud (Allier) a choisi, lors de sa scolarité dans l’établissement de Cusset, de se diriger vers la sommellerie. Depuis, Gabriel Di Bella a un très beau parcours, malgré son jeune âge.
  • Pourquoi l’hôtellerie ?

« Je suis tombé dedans quand j’étais petit. Mes parents ont un restaurant à Vichy et j’ai toujours aimé ça. Je ne savais pas quoi choisir entre la cuisine et la salle. Mais, pendant mes stages à Valery Larbaud, j’ai découvert la sommellerie et je m’y suis consacré. »

  • Votre parcours après Valery-Larbaud ?

« J’ai intégré l’école hôtelière de Tain-l’Hermitage. Pendant mes deux années d’études, je suis allé en stage à Monaco, au Louis XV, chez Alain Ducasse et à Londres, chez Hélène Darroze au The Connaught. Une semaine après la fin de ma formation, j’ai été embauché chez Alain Ducasse. C’était fantastique mais je ne pouvais pas évoluer rapidement. J’ai fait le choix de partir après quelques années. Grâce à mes contacts à Londres, j’ai rejoint le Marcus comme sommelier en chef. Ce restaurant a deux étoiles. Son chef, Marcus Wareing, jury de l’émission Masterchef en Angleterre, est une star ici, comme Gordon Ramsay. »

  • Avec ce parcours, quels conseils donneriez-vous aux jeunes pour être un bon sommelier ?

«  Il est nécessaire de très bien connaître la géographie des régions productrices et leur histoire. Mais pour moi, il faut être curieux, car les connaissances en découlent, généreux et surtout très humble. Ce dernier point est très important. Car l’image du sommelier pompeux a fait beaucoup de mal à la profession. » 

gabriel-di-bella_3068353 gabriel-di-bella_3068352

 

<< Retourner à l'accueil