Une soirée sous le soleil levant

Le 02/04/2019

Zen… C’est le climat qui règne ce mercredi 20 mars au lycée Valery Larbaud en cuisine et en salle. Pour leur dernière soirée à thème de l’année scolaire, les élèves de terminale baccalauréat professionnel cuisine et service ont concocté un menu asiatique, sous la conduite de leur professeure de cuisine Joséphine Leluc. Un projet qui a nécessité plusieurs semaines de réflexion et de préparation.

 

Pour cette soirée d’exception, Aurélien Grandsagne, chef du restaurant la Sodade à Chaudes-Aigues, nous a fait l’honneur de venir dans nos locaux. Objectif,  accompagner, guider et conseiller les élèves dans la mise en œuvre de l’une de ses recettes, mais également de l’ensemble du repas.

 

Dès l’accueil, le ton est donné. Ambre, l’hôtesse du jour, est vêtue du kimono, tenue traditionnelle nippone. Une demi-heure d’habillage avec l’aide indispensable de ses camarades. À l’entrée de la salle, une table d’accueil, comme une invitation au voyage, présente statuettes, peintures, mangas, sabres, objets divers,  et même un thé japonais au riz soufflé.

 

Et nous voilà partis pour une soirée sous le soleil levant.

 

Côté cuisine, les plats s’enchaînent. En amuse-bouche, sushi gingembre miel wasabi et maki crevettes avocat. En entrée, nem de poulet, samossa de bœuf, et bouillon thon coriandre gingembre.

Vient le plat principal, au choix un wok de légumes et nouilles sautés, brochette de gambas, réalisé en salle, ou un suprême de volaille sauté, cuisse laquée, carottes glacées au gingembre (la recette du chef Grandsagne).

Pour le dessert, un parfait glacé au miel, kumquats caramélisés et boule coco accompagné d’un wok de fruits.

Comme mignardise, le traditionnel biscuit fortune où se cache le fameux petit message…

 

Côté salle, les tables sont colorées, dressées avec précision et délicatesse : compositions florales avec du cerisier du Japon, origami pour chaque client en cadeau de bienvenue. Le service est impeccable, les mets sont sublimés, l’ambiance parfumée, on déguste avec des baguettes. Les woks en salle émoustillent les narines, les papilles et l’ouïe, hum… quel fumet !

 

Les clients sont enchantés, les élèves heureux d’avoir mené à bien leur projet.  Un pas de plus vers le monde professionnel. Un grand merci à Aurélien Grandsagne, le chef qui a généreusement donné son temps et transmis son expérience, son exigence et son enthousiasme à nos élèves conquis.

<< Retourner à l'accueil